Vous trouverez ci-dessous ce que j’ai constaté en apprenant seul et avec des personnes intéressantes. J’inclus également quelques réflexions pour susciter votre curiosité et pour vous faire réfléchir.

rotana ty engagement learning change flight sky europePhoto prise par moi lors d’un vol en Europe.

Apprendre de façon continue

“Pour les professionnels modernes, l’apprentissage n’a pas lieu uniquement dans le cadre de l’éducation ou de la formation, mais prend la forme de différentes manières chaque jour, au travail et sur le Web.

Autrement dit, pour les professionnels modernes, l’apprentissage n’est pas quelque chose qui doit être organisé pour eux, ils l’organisent principalement pour eux-mêmes et reconnaissent que cela peut également se produire accidentellement ou par hasard comme une extension de nos actions. Par conséquent, les compétences de l’apprentissage moderne professionnel ne consistent pas seulement à étudier ou à suivre un cours en ligne, mais également à tirer le meilleur parti des expériences et des opportunités qu’elles recherchent et rencontrent. ” — @C4LPT

“Peu importe notre âge, nous devons continuer à apprendre de notre monde et mettre en pratique de la manière la plus significative possible.

Un point de l’échelle de l’éducation est: peu importe que vous soyez une bachelor, une licence, un Master, diplôme professionnel ou soyez en apprentissage, continuez à apprendre, maîtrisez et élargissez vos insights et compétences, et rendez intéressant votre objectif professionnel en terme de sens et d’impact.

(…) Votre parcours d’apprentissage ne se termine pas après le lycée, le collège ou les études supérieures. L’apprentissage améliore et développe notre maturité. Au-delà de la sagesse, nous passons plus de temps à travailler sur ce qui compte le plus pour le plus de personnes possible.

Choisissez un parcours pédagogique. Foncez et continuez à apprendre !” — @thindifference

“Nous vivons dans une société en réseau. Il est maintenant possible de trouver des mentors, des co-explorateurs ou des catalyseurs du savoir dans presque tous les domaines. Les seules contraintes sont le temps et quelques conseils. Le corps professoral devrait être en mesure de modéliser les comportements d’apprenants en réseau engagés. Les étudiants peuvent apprendre grâce à un apprentissage cognitif, en se connectant à des communautés externes et à des réseaux professionnels tout au long de leurs études.

Pourquoi les universités et les collèges ne le font-ils pas? Parce qu’ils sentent qu’ils ne sont pas obligés. Ils peuvent consacrer un ou deux cours au développement professionnel, mais c’est souvent à la fin des études, quand il est un peu tard pour commencer à créer un réseau et un corncupia professionnel.” — @hjarche

Comment faites-vous ce que partage Jane Hart, Harold Jarche et Jon Mertz? Comment travaillez-vous et apprenez-vous à voix haute?

Ecoutez et s’engager

“Oui, le social est la communication, c’est le partage et la collaboration, mais c’est aussi de l’humour, c’est de l’empathie, c’est de la réflexion, c’est spontané et cela peut être calculer. Derrière toute interaction sociale il y a de l’émotion, les médias sociaux sont des médias affectifs.

Soutenir avec succès le social dans une organisation passe d’abord par de la compréhension, de la psychologie, de la sociologie et ensuite de la technologie. Il s’agit de voix qui seront sur le fil, pas seulement du fil. Alors écoutez maintenant. Qu’entendez-vous? Les voix de votre organisation sont-elles ouvertes? Sont-elles honnêtes? Sont-elles coopératives plutôt que compétitives? Si ce n’est pas le cas, le fil ne devrait-il pas attendre? ” @britz

J’ai aussi pensé à cela dans mon ancien billet de blog:

Dans une société hyper connectée, il est plus que jamais question d’attitudes que de technologie.

“Ce qu’il faut comprendre, c’est la manière dont les gens utilisent la technologie et comment leurs comportements, leurs valeurs et leurs attentes ont évolué. Une fois cela pris compte, vous verrez que la technologie devient un catalyseur pour quelque chose de plus naturel, qui crée une culture d’apprentissage et de collaboration plus intuitive, organique et plus performante.” — Brian Solis

Sur le changement et le futur

“En tant qu’individus, nous devons porter notre attention sur notre avenir plutôt que de donner une importance excessive au passé et sur ce que nous pouvons faire pour que cet avenir malléable devienne ce que nous souhaitons.

Collectivement, c’est beaucoup plus difficile, car nous avons des visions différentes de c que doit être l’avenir. C’est pourquoi nous devons former des coalitions de personnes qui pensent de la même manière, de manière à pouvoir aligner nos pensées et nos actions sur une vision commune qui catalysent l’action.

Il n’y a qu’une chose que nous puissions changer: l’avenir. Nous avons juste besoin de le réaliser.” — @rossdawson

“Je pèse le pour et contre. Mon amie et partenaire d’apprentissage, @smartco, a partagé avec moi quand elle a lu mon billet de blog sur la convergence, cet insight:

«Je pense que la divergence est aussi importante que la convergence. Je me souviens d’avoir entendu la scientifique britannique [la baronne Susan Greenfield] parler de comment un nouvel insight se crée. Elle dit qu’un nouvel insight commence par le défi, puis par «voir quelque chose d’autre chose», par exemple en appliquant une compréhension parallèle à partir d’une autre source en dehors d’une discipline de savoirs spécifiques. La prochaine étape consiste à avoir un Eurêka!

Ainsi, la convergence des disciplines du savoir, à travers le passé et le présent, conduit à une vision divergente qui remet en question le statut quo et fait progresser un cornucopia de savoirs.”

Vous appréciez mes publications?

Contactez-moi pour explorer comment nous pouvons collaborer.


0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *