art black grey painting engagement community leadership learning work emergence rotana ty

Découvrez quelques ressources pour imaginer un avenir positif et notre capacité d’apprendre ensemble. Sélectionné par Rotana Ty pour la semaine du 21 au 27 octobre 2019.

Sur l’engagement

“Tout engagement débute avec soi. Tout engagement découle de la façon dont nous nous engageons en nous-mêmes, et de la façon dont nous nous engageons avec les gens dans notre vie quotidienne.” — Scott Gould dans sa newsletter, le 18 octobre 2019

Envisagez de faire le test de l’engagement afin d’obtenir des insights sur vous-même et sur ce que vous faites avec votre écosystème.

Anne Ditmeyer, qui continue de m’inspirer avec ses projets, son blog et ses newsletters, nous a partagé son expérience tout en explorant Vienne :

View this post on Instagram

Greetings from Vienna! 👋 I’m on a pilgrimage to the place my mom studied abroad in ‘62-63. I decided to make a list of rules to guide my trip (inspired by my talk this week). I have to say they’re already serving me quite well! I’m particularly a fan of #4. It’s already led to many interesting exchanges, especially as I don’t speak German. I think #3 should be a given year round. 🚫📱🍽 (I wrote this at dinner last night.) I took the train yesterday (10 hours) because that’s how she would have gotten here (after taking a ship across the ocean!!!).🚂 Minimizing my internet use while here (no internet in the ‘60s), but using the queue at a museum she loved as an excuse to share. #PAVvienna #Vienna #Austria

A post shared by Anne Stark Ditmeyer (@pretavoyager) on

Sur la prise de parole en public

“Les gens n’apprennent vraiment que quand ils sont surpris. S’ils ne sont pas surpris, alors ce que vous leur avez dit correspond à ce qu’ils savent déjà. Aucun changement d’état d’esprit. Pas de nouvelles perspectives. Seulement plus d’informations. “Mon principal conseil à tous ceux qui se préparent à donner une conférence sur scène, c’est de retirer de votre discours tout ce qui n’est pas surprenant.” — Derek Sivers

Sur les professionnels du community management

“C’est en grande partie le travail des professionnels du community management d’exploiter la puissance distribuée d’un réseau tout en créant des points de contrôle qui assurent la sécurité de ses membres et de sa culture. De plus en plus, les organisations y voient un modèle de gouvernance d’entreprise – passant d’un contrôle rigide à un écosystème connecté avec des points de contrôle.

Cette structure responsabilise les gens – et est plus acceptable.” — Rachel Happe

Bêta Perpétuel

L’été dernier, j’ai enfin rencontré Harold Jarche à Paris lors d’un déjeuner. Cette conversation était agréable. Je suis toujours inspiré par son travail et ses insights sur le travail, l’apprentissage et le leadership.

J’ai acheté il y a quelques jours la dernière version de son ebook, que je vais lire dès que possible :

La série #PerpetualBeta – des insights sur l’apprentissage, le travail et l’épanouissement dans une société en réseau

Comment vous engagez-vous ?

Vous appréciez mes publications?

Contactez-moi pour explorer comment nous pouvons collaborer.


0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *