Explorations estivales

, ,
path sand summer musings books

Qu’écoutez ou lisez-vous cet été? Vous trouverez ci-dessous quelques lectures en cours et à venir. J’ai aussi inclus quelques albums que j’apprécie. Bel été!

Lectures estivales

summer reading 2022 rotana ty

Collage de photos par Rotana Ty


River of Time de Jon Swain (Kindle)

Pour mieux connaître mes racines sud-asiatiques: cambodgienne et vietnamienne. À travers l’experience d’un journaliste anglais qui a vécu et travaillé dans ces pays.

Ask for the Moon de Meredith Lewis (livre de poche)

Pour plonger dans l’innovation, les films de kung-fu et l’écriture de Meredith Lewis, un nœud australien de mon réseau que j’ai rencontré en 2021 à distance.

The Right Question de Meredith Lewis (ebook)

“Une collection de provocations conçues pour vous aider à réfléchir en profondeur sur votre identité et votre pratique créatives.” – Meredith Lewis


Range de David Epstein (Kindle)

Pour plonger dans le sujet du généralisme dans ce livre après avoir exploré le néo-généralisme.

Intentional de David Amerland (livre de poche)

J’ai lu le livre et j’ai noté quelques notes après les invites/questions auxquelles l’auteur incite le lecteur à répondre pour travailler sur nous-mêmes. Ensuite, je les ai relues et je vais relire le livre.

Hell Yeah or No de Derek Sivers (ebook)

J’aime lire les articles du blog de Derek Sivers, écouter son podcast et parfois discuter avec lui par e-mail. J’ai l’intention de lire ce livre : Hell Yeah or No, et son dernier ouvrage : How to Live.

Imaginable de Jane McGonigal (Audible)

En tant que membre de la communauté internationale des “Urgent Optimistes“, j’écoute le livre en version audio tout en explorant la communauté, son programme d’apprentissage, ses événements et ses membres.

The Carbon Almanac (ebook)

J’ai découvert ce livre grâce à un membre du Perpetual Beta Coffee Club: Cat Barnard. J’ai l’intention d’écouter le livre et de lire le guide de l’éducateur sur le site web.

The Perpetual Beta Series d’Harold Jarche (ebooks)

“Des idées concrètes sur l’apprentissage et le travail dans une société numériquement en réseau “.

La série bêta perpétuelle a débuté en 2014 sous la forme de quatre volumes numériques autonomes, à la suite de mes dix premières années de blog. La nature changeante du travail et l’évolution de nos perspectives sur l’apprentissage et la connaissance en étaient les thèmes centraux. Ils ont été réunis en un seul volume en 2018 et ont été édités et mis à jour environ tous les 18 mois depuis.

Ce dernier volume – Perpetual Beta 2022 – s’appuie sur Perpetual Beta 2020 et inclut de nouveaux travaux depuis août 2020.

Alors que nous entrons dans la troisième année d’une pandémie mondiale, nous voyons les forces de la maladie, du changement climatique et de la polarisation politique se combiner et malmener nos marchés et nos institutions. Ce n’est qu’en tant que société mondiale en réseau que nous serons en mesure de faire face à ces forces.

Bienvenue dans la vie en bêta perpétuel, où le travail est l’apprentissage, et l’apprentissage le travail.” — Harold Jarche


The State of Community Management 2022 du Community Roundtable (ebook)

L’invitation à télécharger ce rapport a été envoyée par email par le Community Roundtable. J’ai l’intention de le lire attentivement et de passer en revue le webinaire qui a été animé en juin dernier pour en savoir plus sur les conclusions et recherches.

The NEW Community Manager Handbook du Community Roundtable (ebook)

“En téléchargeant The NEW Community Manager Handbook, vous explorerez des sujets portant sur le community building qui ont du sens avec 21 community builders passionnés.” — @_shannonabram @TheCR


Dare to Un-lead de Céline Schillinger (Kindle)

“Dans ce livre, Céline va en profondeur et développe des explorations bien documentées de l’agitation sociale de notre époque, reliant ses sources à l’atomisation croissante de nos sociétés modernes et aux défis d’hier et d’aujourd’hui en matière d’engagement au travail – pourquoi nous travaillons et comment nous travaillons, et comment tout cela est dirigé et managé, ou pas.

Elle a étudié ces questions en profondeur et les synthétise extrêmement bien dans un cadre inspirant, étayé par les trois piliers de la démocratie française – liberté, fraternité et égalité.

Elle a gagné en sagesse et mon profond respect.” — Jon Husband


Musiques estivales

summer music

Collage de photos par Rotana Ty

Keys by Alicia Keys

55.4 by Sly Johnson

Persona by Selah Sue

Rêvalité by M

Mama Forgot Her Name Was Miracle by Mélissa Laveaux

Ghosts On Tape by Blood Red Shoes

Fear Of The Dawn by Jack White


Expositions estivales


Exposition “Ville, architecture & soin” de Cynthia Fleury au Pavillon de l’Arsenal, Paris.

J’ai entendu parler pour la première fois de Cynthia Fleury lors d’un programme d’apprentissage multidisciplinaire et créatif réalisé en 2018. Lorsque je suis arrivée au deuxième étage du Pavillon de l’Arsenal, j’ai vu son nom sur le mur et je me suis souvenue de qui elle est en lisant la description qui introduit l’exposition.

Le décor et la scène mis en place de manière rectangulaire et dans des coins thématiques font de l’ensemble une belle expérience artistique et pédagogique. C’est instructif, rempli d’explications, de cartes, de photographies, d’archives, de graphiques et de citations de spécialistes.

Dans le contexte de la pandémie, il s’agit d’un travail important pour nous aider à repenser les espaces de vie, de travail, de jeu et les tiers-lieux, la vie et la mort, les hôpitaux, les jardins et même les bateaux dans leurs finalités et leurs usages. Son travail artistique et avec d’autres artistes et experts constituent une mémoire sociétale des changements locaux et de grands changements que les citoyens ont rencontrés et rencontrent encore. Voici quelques photos que j’ai prises en découvrant l’exposition.

pavillon arsenal exhibit city archictecture care

Collage de photos par Rotana Ty


Exposition “In the Banlieues: Oakland/Saint-Denis”

La deuxième grande exposition au troisième étage concerne deux villes: Oakland, aux États-Unis, et Saint-Denis, en France. J’ai apprécié l’expérience transmédia et artistique ave des similitudes et de la diversité entre ces deux villes uniques. L’art de rue, les influences musicales, les lieux artistiques, les festivals, l’histoire des habitants, les modes de vie et les mouvements sociétaux, pour n’en citer que quelques thèmes, ont attiré mon attention. Découvrez ci-dessous quelques photos.

pavillon arsenal exhibit cities

Collage de photos par Rotana Ty


Fondation Louis Vuitton, Paris

Je suis retourné par une journée ensoleillée dans l’un de mes endroits préférés à Paris, la Fondation Louis Vuitton, qui se trouve à l’intersection de l’élégance, de l’architecture et de l’art contemporain. Ma première visite dans ce bâtiment remonte à six ans. Pourtant, j’ai eu l’impression que cet endroit a toujours quelque chose d’unique et de magnifique à chaque fois que je le visite, explore les expositions, me rend autour et à l’extérieur de la fondation, notamment dans le Jardin de l’Acclimatation.

foundation louis vuitton architecture photo collage rotana ty

Collage de photos par Rotana Ty


Exposition La Couleur en fugue à la Fondation Louis Vuitton, Paris

“Avec l’exposition «La Couleur en fugue », la peinture sort du champ restreint de la toile tendue sur châssis. Couleurs et supports s’inventent une liberté nouvelle en envahissant l’espace (mur, sol, plafond). Ces diverses variations de l’expansion de la couleur dans l’architecture, en dialogue étroit avec Frank Gehry, sont montrées à travers cinq artistes de la scène internationale, d’origines et de générations différentes.

Simultanément, la Fondation présentera à partir du 18 mai 2022 “Simon Hantaï (1922-2008) – L’Exposition du centenaire“.

La première exposition que j’ai visitée portait sur les formes, la fluidité, la rapidité et la liberté. Elle m’a beaucoup plu.

Fugues in Colors

Collage de photos par Rotana Ty


Exposition Simon Hantaï à la Fondation Louis Vuitton, Paris

“A l’occasion du centenaire de la naissance de l’artiste (1922-2008), la Fondation présente une exposition rétrospective inédite, organisée en collaboration avec la famille Hantaï, rassemblant plus de 130 œuvres de l’artiste dont beaucoup jamais exposées, pour la plupart de grands formats et centrée sur les années 1957-2000.

Simultanément, la Fondation présentera l’exposition “La Couleur en fugue“, où les couleurs et supports s’inventent une liberté nouvelle en envahissant l’espace de la Fondation.”

J’ai apprécié la deuxième exposition bondée, hypnotique, intrigante, tout en motifs et en couleurs à nouveau.

Simon Hantai

Collage de photos par Rotana Ty

Avez-vous apprécié cet article? Découvrez le livre Tapestry.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.