myriad catalyser creativity change strategy art

Sélection de quelques signaux que je vous partage suite à des lectures ou écoutes.

“Nous sommes dans un nouveau contexte où devenir un apprenant à vie n’est plus un choix mais une obligation. Cette capacité de curiosité et d’apprentissage nécessite un effort soutenu dans le temps.” — Visionary Marketing

 

“L’essence de la performance c’est la formation, l’éducation, l’apprentissage en continu… C’est une responsabilité de chaque individu que d’aller chercher ce qui est requis pour progresser.” —  Aliter Concept

 

“Apprendre dans un monde complexe et chaotique https://jarche.com/2020/06/apprendre-dans-un-monde-complexe-et-chaotique Le cadre PKM — Chercher> Donner du sens> Partager — permet aux professionnels de devenir des catalyseurs de savoir #PKMastery” — @hjarche

 

“Le désir de s’investir dans l’apprentissage d’une langue étrangère, c’est le désir de s’affranchir des limites de son monde et de sa langue…” — Akira Mizubayashi via @syldanso

 

“Sans inspiration, pas de création qui réponde vraiment aux cris du cœur, aux mouvements de l’âme.” —  Paul Javor

 

“En Chine – et plus généralement en Asie, la Culture du Temps est celle du Passé. Le point de départ : “ Comment auraient fait les Anciens ? “ …et le Collectif prime sur l’Individuel… Explications avec cette image adaptée de Sara Reynolds…” —  @christianrenard

Image

Source: https://twitter.com/christianrenard/status/1464141719792984064


Learning Concierge accompagne et soutient des individus et organisations pour les aider à prendre en main leur développement professionnel et amélioration continue.

VOIR PLUS

 

2 réponses
  1. Yann Gourvennec
    Yann Gourvennec dit :

    Merci Rotana pour cette citation qui m’a permis de découvrir votre blog.
    Sur le dernier schéma, cela m’interpelle toujours quand on décrit les Français comme des Latins, ce qui n’est même pas vrai de tous les Italiens et donc encore moins ici. Mais admettons. Les Romains ont été partout, y compris en Germanie et en (Grande) Bretagne.
    Pour le « se parler », ayant travaillé longtemps en Angleterre, je peux vous garantir qu’on y aime se parler et parler plus que nulle part au monde.
    Cela me rappelle le bouquin de Richard Hill, We Europeans, qui était très drôle et bourré de stéréotypes. Dont certains qui font mouche d’ailleurs, mais je suis toujours un peu sceptique quant à l’enfermement des peuples, avec toute la complexité qui caractérise les humains, dans des boîtes et des schémas simples.

    Répondre
    • Rotana Ty
      Rotana Ty dit :

      Avec plaisir. Merci pour votre intérêt et votre commentaire, Yann. Oui, ce schéma n’est pas tout à fait correct en ce qui concerne les origines historiques pour les peuples mentionnés.

      Ravi de lire que vous avez eu une expérience professionnelle en Angleterre “où on y aime se parler et parler plus que nulle part au monde.”
      Cela me fait penser à mes échanges fréquents en visio avec des Anglais au sein d’une communauté d’apprentissage. En effet, il aime discuter et parler.

      Le bouquin de Richard Hill, We European, est une découverte pour moi. Merci pour votre partage. Hâte de le découvrir !

      “mais je suis toujours un peu sceptique quant à l’enfermement des peuples, avec toute la complexité qui caractérise les humains, dans des boîtes et des schémas simples.”

      Je le suis aussi compte tenu de mes origines au carrefour de la France et de l’Asie, et de voyages dans quelques pays européens : https://rotanaty.com/2018/03/30/travelling

      Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.