néo-généraliste neo-generalist livre book kenneth mikkelsen rotana ty

Le Néo-Généraliste — Pourquoi & Quoi

Après avoir lu le livre, le Néo-Généraliste par Kenneth Mikkelsen et Richard Martin, des pensées, émotions et récits partagés dans cet ouvrage ont une résonance avec ma transition dans un monde en constant changement.

Un généraliste a plusieurs spécialités et une expérience dans des domaines très divers. Il/elle accepte de ne pas connaître certains domaines. Ces spécialités et cette expérience peuvent être développées et approndies de nombreuses manières : par de l’apprentissage continu réalisé en autonomie et réseaux, des cours, du contenu, des événements tels que des webinaires, ateliers, conférences, rencontres, coaching/mentorat, communautés en ligne, projets, du bénévolat, des loisirs tels que la musique et les arts, le sport. Il doit certainement avoir d’autres façons de développer ses spécialités et expériences.

Nous avons besoin de plus de personnes qui font le lien entre des approches, idées, actions et outils étant donné que notre monde et le travail deviennent complexes avec les savoirs, nos tâches, l’automatisation, de nouvelles pratiques de recrutement et d’apprentissage. Ces généralistes sont des personnes intelligentes, modernes et créative qui ont une approche pluridisciplinaire et transmédia. Une inspiration ou action d’un domaine peut être appliquée dans un autre domaine.

Dans cet interview, ils ont partagé leur intention du livre

“J’espère que notre livre pourra servir de point de départ pour discuter et, espérons-le, ouvrir les yeux des individus sur une manière plus inclusive de se pencher sur la valeur ajoutée que les spécialistes et les généralistes apportent à la société.” — Kenneth Mikkelsen

J’ai été interviewé par Kenneth Mikkelsen pour être inclus dans le livre :

“Le chercheuse et explorateur numérique Rotana Ty, par exemple, en réfléchissant sur ses propres expériences de vie dans le continuum spécialiste-généraliste et en s’adaptant aux changements de contexte, fait référence au concept de disc-jockey privilégié par Sanders et Sloly. Un DJ, en particulier à l’époque qui a suivi l’émergence du hip-hop à la fin des années 1970, emprunte, échantillonne et remixe constamment de la musique existante pour créer quelque chose de nouveau. Ils font en musique ce que les auteurs modernistes des années 1920 faisaient en littérature : ils volent comme des artistes, comme le dit Austin Kleon.

Dans une autre variante, la conseillère en affaires, analyste et parfois pianiste de jazz Jane McConnell préfère la métaphore du mixeur de boissons, qui, comme un DJ, fabrique quelque chose d’unique à partir de l’intégration créative. Le néo-généraliste est toujours curieux, peignant des tableaux, racontant des histoires, mixant, échantillonnant, expérimentant, essayant de redessiner les bords de la carte”.

Le DJing est ma métaphore préférée pour décrire ce que fait un néo-généraliste – un DJ de la curation et de la co-création de personnes, d’idées et d’actions pour avoir un impact sur notre monde. Un DJ qui explore les styles, les influences, les cultures et les nouvelles vibrations au sens large.

Notes

En tant que penseur qui a une préférence pour les mots et la pensée visuelle, j’ai dégagé du sens en anglais sur ce que j’ai lu de cet interview.

Notez que j’ai inclus dans ce visuel les problèmes mondiaux des Nations Unies et de l’UNESCO.

Pour aller plus loin

Lisez cet article de Luc Dancause, ‘The Neo-Generalist’. Ecoutez et visionnez cette intervention et interview de Kenneth Mikkelsen. Quelques unes de mes notes de ces vidéos:

Avec la pandémie, nous passons de la résolution de problèmes et de l’utilisation d’outils à la recherche de moyens de nous adapter aux nouvelles réalités par la réflexion et l’action. La pandémie est davantage une condition à laquelle il faut s’adapter qu’un problème à résoudre. L’apprentissage continu en réseau nous permet de nous adapter.

Les néo-généralistes ont la connaissance de différents langages et font le pont entre différents domaines et en choississent un où ils font de la pollinisation croisée. Ils comprennent le langage d’une spécialité pour challenger la nouvelle réalité avec les individus de ce domaine.

“Les néo-généralistes ont du mal à décrire ce qu’ils font, ce que je peux comprendre. Les néo-généralistes défient la compréhension commune. Ils franchissent les frontières, et certains les brisent. Ils voient les modèles avant les autres” — Harold Jarche

Learning Concierge accompagne et soutient des individus et organisations pour les aider à prendre en main leur développement professionnel et amélioration continue.

VOIR PLUS

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *