rotana ty digital arts third places enlightement street art harbor

“En dehors du travail, vos personnes apprennent de manière connectée”. — @MichelleOckers Oui, en effet: https://rotanaty.com/2015/10/26/in-an-age-of-collective-learning — @rotanarotana

Expériences collectives d’arts numériques

Comme l’apprentissage collectif via les médias sociaux, sommes-nous les témoins de l’émergence d’expériences collectives d’arts numériques ? Je me pose la question car j’ai participé à quelques unes dernièrement.

Le mois dernier, j’étais au Grand Palais à Paris, en France, pour l’exposition “Artistes & Robots”. Ce qui a attiré mon attention, c’est l’oeuvre “Extra-Naturel” de Miguel Chevalier, un jardin numérique interactif, génératif, automatisé et fractal qu’il a créé. Pour en savoir plus en français, visionnez sa courte interview. Un jardin numérique vivant. Envoûtant.

J’ai vécu une expérience collective d’arts numériques similaire à celle de l’Atelier des Lumières pour l’exposition “Gustav Klimt” à Paris, en France.

Ce qui m’intéresse, ce n’est pas tant le nouveau lieu l’art numérique ou ce grand bâtiment vide qui accueille massivement les visiteurs. Ce qui est beaucoup plus intrigant et beau, c’est l’expérience collective avec des foules dans l’obscurité et la lumière, qui deviennent des objets numériques basés sur les chefs-d’œuvre artistiques de Klimt et d’autres artistes. Des artefacts numériques ont été projetés sur les murs du lieu.

Créer son environnement de travail

Le lieu de travail où les personnes apprennent et travaillent ensemble ne pourrait pas être uniquement des lieux de travail tels que les espaces de coworking, les centres de formation, les écoles ou les bureaux des entreprises. Les lieux de vie tels que les jardins pourraient également être des lieux de détente, mais aussi des lieux pour apprendre et s’améliorer.

Les lieux de travail peuvent non seulement être des centres technologiques, de beaux et coûteux bâtiments commerciaux comme ceux de WeWork. Ils peuvent aussi se trouver à l’intérieur de centres commerciaux et de lieux de vie où nous allons.

Le lieu de travail évolue en même temps que les lieux où nous travaillons, jouons, vivons et apprenons. Ils sont consumérisés, fragmentés et ont tendance à s’adapter à nos besoins de travail et d’apprentissage.

En quelques mots, BYOW : Bring Your Own Workplace / Créez Votre Environnement de Travail, pour vos besoins, et BYOE : Bring Your Own Everything / Créez-Vous Tout ce que vous Souhaitez.

Dans une autre conversation que j’ai eue avec Anne Marie Rattray, les tiers-lieux peuvent aussi être des lieux artistiques comme les musées, les galeries, les centres d’arts. Comme elle me l’a dit, cela existe déjà à Londres avec le National Theater. Quelques musées des échecs existent aussi en Suède et à Los Angeles.

“Intéressant de voir les échecs exposés au Musée de l’échec #CollabOutLoud” — @JulesStardust

Les rencontres et les cercles d’apprentissage permettent d’apprendre les uns avec les autres et d’initier ensemble via des cafés/théières dans les villes ou via des outils numériques.

“Expérimenter de nouvelles méthodes de travail et d’apprentissage. Il n’y a pas de meilleures pratiques pour la créativité, que des pratiques uniques” — @hjarche

Vous appréciez mes publications?

Contactez-moi pour explorer comment nous pouvons collaborer.


0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *