Parcours d’Apprentissage Continu en Réseau

, , , , ,
#PKMastery personal knowledge mastery PKM journey biking paiting street art blue grey pkm workshop review learning skills future rotana ty

Clôture de l’Atelier ‘Apprentissage Continu en Réseau’ (PKM)

Après 60 jours, l’atelier en distanciel et en asynchrone “Personal Knowledge Mastery (PKM)”, qui a débuté le 13 janvier 2020, s’est terminé le 20 mars.

J’ai beaucoup apprécié cette expérience d’apprentissage, qui a été animée par Harold Jarche. Cet atelier m’aide à donner un sens à ce que j’ai appris et développé au cours des dernières années et des derniers mois pour évaluer et affiner les compétences et les habitudes que je dois renforcer, développer et pratiquer.

Devenir un catalyseur de savoirs

Vous trouverez ci-dessous l’objectif ultime de l’atelier, tel qu’il est présenté sur la page web de l’atelier.

leaders as catalysts

Passage en revue des activités

Sur la page de l’atelier, il est écrit :

“Les commentaires et les réflexions se font tous via le site web [privé] sous forme de flux de discussion, il n’y a donc pas de dates ou d’heures spécifiques à respecter. Harold Jarche fournit un encadrement, des conseils, des commentaires et d’autres ressources selon les besoins.

Harold est également disponible par audio ou vidéoconférence. Les discussions sont encouragées afin que les gens puissent apprendre les uns des autres. Pour les participants, plus ils donnent, plus ils reçoivent.”

J’apprécie ces façons de faire et d’apprendre par moi-même, avec Harold et les autres participants de l’atelier.

J’ai copié coller le plan de la page web de l’atelier pour le mettre en gras et avec un titre plus grand. De cette façon, je peux partager mes pensées sur chaque élément avec les liens vers mes publications, un thème, une activité ou un jour à la fois. Certaines de ces idées ont été partagées pendant l’atelier avec Harold et les participants dans notre espace d’apprentissage en ligne collectif et privé.

Réseaux, Communautés et Équipes


Cartographie des réseaux

J’ai aimé faire cette première activité :

L’un des premiers enseignements clés de cet atelier concerne les réseaux. Il nous est demandé :

“Les questions centrées sur le réseau seraient : “Qu’apprenez-vous ?” ou “De qui apprenez-vous ?”. Par exemple, Twitter demande : “Que se passe-t-il ?”.

En cartographiant visuellement mon réseau, je comprends mieux comme tweeté :

“La visualisation nous donne l’occasion de nous poser des questions sur nos pratiques de partage des savoirs, de coopération et de collaboration” < utiliser http://kumu.io m’aide à cartographier mon réseau et à le faire #PKMastery”.

L’étape suivante consiste à analyser mon réseau avec les fondamentaux de l’analyse des réseaux sociaux. Le deuxième apprentissage clé de cet atelier porte sur les réseaux sociaux publics. Cette partie sur les réseaux sociaux me permet également de revisiter mes utilisations de Twitter comme des idées, des questions et des ressources dans lesquelles me plonger. Comme je l’ai tweeté :

Qui est connecté à qui ? De quoi parlent-ils ? Puis-je participer à la conversation même si nous ne nous connaissons pas ? https://rotanaty.com/fr/2021/05/23/parcours-apprentissage #PKMastery

 

“Twitter est aussi pour moi un endroit où il est clairement payant d’être généreux : Plus vous partagez ce que les autres ont fait, plus ils partagent votre travail et plus les gens s’impliquent.” – @patrikbergman #PKMastery


Trouver des communautés de pratique

J’ai rejoint quelques communautés de pratique dans lesquelles je participe. Pour en savoir plus, lisez cet article de blog sur mes engagements de communautés de pratique.

Narration du travail

“La narration de votre travail ne nécessite pas d’essais polissés, mais plutôt le partage routinier de pensées qui, avec le temps, peuvent révéler des insights.” – Harold Jarche

Je partage dans cet article mes façons pour faire de la recherche, créer du sens et partager des pensées et expériences au fil du temps.

Rechercher des Signaux > Créer du Sens > Partager des Savoirs


Filtres

Plateformes

Ajouter de la valeur

C’est ainsi que je crée un filtre de réseau, utilise des plateformes et ajoute de la valeur à mon parcours d’apprentissage.

Pensée critique


Comprendre les médias

“Mon expérience avec ces tétrades est que plus on en fait, plus on s’améliore.” – Harold Jarche

Voici quelques tétrades que j’ai créées pour examiner certaines technologies :

Passage aux communautés et collisions aléatoires.

L’avenir des espaces d’apprentissage et de travail.

Impact de la vidéo et impact de l’audio.

Réflexions en cours

Eh bien, j’essaie de le faire en posant des questions sur l’avenir de la profession formation par exemple :

Quelles sont les compétences et les disciplines que les professionnels formation doivent développer et affiner pour rester pertinents ?

Apprentissage Continu en Réseau ? Prospective ? Engagement de communauté ? Coaching ? Ingénierie et conception pédagogique ?

Évaluer

Partager sa réflexion sur les idées issues d’un article de blog d’une autre personne peut prendre la forme de la rédaction d’un article privé avec l’ajout de références et d’hyperliens si nécessaire. Une tâche que je garde en tête pour action quand cela est possible.

Voici une ressource utile qui est partagée pendant l’atelier par Harold Jarche. J’ai hâte de la revisiter et de l’utiliser au fil du temps :

“L’écoute active est une technique précieuse qui exige de l’auditeur qu’il absorbe, comprenne, réponde et retienne minutieusement ce qui est dit. Pour affiner votre écoute active, apprenez-en davantage sur nos 6 compétences clés.

L’ensemble des compétences en matière d’écoute active comprend ces 6 compétences :

Prêter attention,
Retenir son jugement,
Réfléchir,
Clarifier,
Résumer, et
Partager”. – Centre pour le Leadership Créatif


Personnes


Experts

Connecteurs

Chercheurs et catalyseurs

“Être un catalyseur de savoirs signifie prendre le temps d’ajouter de la valeur à ses savoirs. Une façon de le faire est de simplifier ce que vous savez. Rendez votre travail compréhensible pour les humains. Parlez sans jargon.

Si les experts ne le font pas, ils seront entourés de personnes moins informées au fil du temps. Nos réseaux humains mondiaux deviendront plus stupides. Ces réseaux de personnes pourraient même voter pour des populistes grandiloquents ou soutenir des politiques qui nous rendront tous plus pauvres ou moins libres de poursuivre nos objectifs.

La solution pour sortir de ce pétrin est de rendre nos réseaux sociaux, et notre société, plus intelligents. Aujourd’hui, le leadership consiste à aider nos réseaux à prendre de meilleures décisions.”

PKM Roles

Source : https://jarche.com/2017/05/the-world-needs-knowledge-catalysts

J’ai utilisé cette matrice pour évaluer où je suis et où je dois aller.

Je peux être considéré comme un expert : faible partage, forte création de sens. Mais je veux aller plus loin : partage élevé, création de sens élevée – pour devenir un catalyseur.

Curation


Thèmes

Comparer

Créer du contenu

C’est ainsi que j’utilise l’approche Rechercher des signaux > Créer du sens > Partager du savoir, comme détaillé dans cette publication.

Établir votre pratique


Apprentissage Continu en Réseau (PKM) en action

“Pensez à une pratique primaire que vous pensez pouvoir faire pour chaque activité : Rechercher des signaux > Créer du sens > Partager du savoir. Veuillez les partager avec les autres participants.” – Harold Jarche


Rechercher des signaux

C’est ce que je fais pour nourrir ma curiosité. Comme Patrik Bergman, j’utilise quotidiennement Feedly et Twitter pour naviguer les flux de savoirs avec d’autres outils comme les podcasts et les vidéos.


Créer du sens

J’ai créé la carte de mes routines personnelles – encore un travail en cours.

Comme Karen Jeannette, j’essaie de créer de la valeur à travers quelques cartes mentales / synthèses visuelles / notes de mes pensées visuelles, présentations, articles de blog – j’ai encore du mal à le faire fréquemment et avec une grande valeur ajoutée, parfois.

L’année dernière, j’ai partagé mes découvertes hebdomadaires par le biais de mon “rétrospective, comme les découvertes ou curation du vendredi d’Harold. J’avais arrêté de faire de même. Au lieu de cela, j’ai l’intention d’effectuer des recherches sur mon blog par mot-clé, étiquette ou catégorie lorsque j’en ai besoin, que ce soit pour un projet, une recherche ou un nouvel article de blog.

Par exemple, j’ai constaté que l’apprentissage continu en réseau et le travail distribué, et pas seulement le télétravail, sont des sujets d’actualité et pertinents dans le contexte de la crise sanitaire mondiale. Je vais donc certainement passer en revue ma propre corne d’abondance/articles de blog pour observer ce que je partage sur ces sujets.

Partager du savoir

Dans ce même article, j’ai partagé mes habitudes. Pour moi, l’apprentissage clé de cet atelier est : le discernement, ” ou savoir quand et avec qui partager “, comme partagé dans l’activité de l’atelier – 15. Création de contenu.

Sur la base d’une conversation en personne ou en ligne avec des personnes, je peux assurer le suivi en partageant sur un réseau social d’entreprise, une messagerie instantanée, un email ou simplement un article de blog. Parfois, il m’arrive aussi de ne pas faire de partage. Cependant, je peux le faire plus tard suite à des conversations et des actions.

Réflexion

Utiliser la ressource PKM Quest [Quête d’apprentissage continu en réseau], qu’Harold partage dans l’atelier. Identifier les personnes susceptibles de m’aider dans ma quête. Qui est dans mon équipe d’apprentissage continu en réseau ? Ce sont des activités sur lesquelles je dois travailler car je n’ai pas pu les faire pendant l’atelier.

Les prochaines étapes

“En 2011, @iftf a identifié 10 compétences de l’avenir du travail pour 2020. Eh bien, nous sommes en 2020 et ce sont ces compétences qu’il nous faut maintenant http://iftf.org/futureworkskills #PKMastery” – @hjarche

Image

Harold nous propose, à la fin de cet atelier, d’examiner les quatre compétences fondamentales de l’avenir du travail identifiées par @iftf et que nous avons développées au cours des 60 jours de l’atelier à distance PKM :

  1. Création de sens
  2. Intelligence sociale
  3. Littératie numérique
  4. Gestion de la charge cognitive

Il s’agit aussi de voir ce que je souhaite améliorer et prendre conscience concernant mon prochain parcours d’apprentissage continu en réseau. Harold nous a recommandé de passer en revue ce parcours dans six mois. Voici mes mots que j’ai partagé avec lui et les participants de l’atelier :

Merci Harold pour avoir partagé votre expérience, vos savoirs et cet atelier. Je suis reconnaissant. Très apprécié !

En examinant les quatre compétences, je devrais améliorer ma littératie numérique, ma pensée critique ma gestion de la charge cognitive.

Les prochaines étapes de mon parcours d’apprentissage continu en réseau sont les suivantes :

Lire et utiliser certaines ressources que j’ai mises en signet, revoir et réviser mes notes et visuels des ateliers ainsi que mes articles de blog sur l’apprentissage continu en réseau,

Se plonger dans quelques cours en ligne qui ont été suggérés dans l’atelier,

Évaluer mes pratiques et routines,

Faire certaines activités suggérées que je n’ai pas pu faire pendant cet atelier.

Publier des articles sur mon expérience de l’atelier PKM dans les prochains jours.

J’ai hâte de rencontrer les autres participants via les médias sociaux et de participer au Perpetual Beta Coffee Club :)

Au plaisir,

Rotana


Comment je navigue les flux de savoirs dans l’atelier PKM

Selon mon outil de suivi du temps Toggl combiné à la plateforme de productivité Clickup, j’ai passé 3 à 4 heures par semaine à approfondir mes savoirs et à m’exercer pendant les 60 jours de l’atelier.

Comment j’ai navigué le flux de savoirs et des activités ?

Quelques habitudes et pratiques que j’ai développés et que j’ai conservées au fil du temps :

Transformation des activités et des hyperliens de l’atelier en tâches prioritaires, planifiées et non planifiées, via Clickup.

Utilisation de Keep pour capturer les points forts du contenu de l’atelier et pour prendre des notes personnelles.

Utilisation des stocks et des flux de savoirs

J’ai transformé mes notes Google Keep en Google Docs. De cette façon, je peux les retrouver et les revisiter au fil du temps dans un dossier par sujet/activité/jour que j’ai abordé pendant l’atelier. Mon dossier peut contenir des documents, des images ou tout autre format que j’ai créé ou capturé par sujet/activité. Je peux aussi rechercher n’importe quel contenu dans le moteur de recherche de Google Drive.

Commenter dans l’espace privé en ligne de l’atelier

Par exemple, à mi-chemin de l’atelier, je partage ces pensées avec Harold et mes collègues chercheurs de connaissances / PKMers :

Je trouve qu’il est parfois difficile d’être à jour sur les présentations des participants, les activités, les conseils et les commentaires au fil des semaines. J’ai l’impression d’avoir ouvert une boîte de Pandore lorsque j’ai rejoint l’atelier PKM. Avez-vous des conseils ou des suggestions pour mieux suivre le courant ?

Jusqu’à présent, j’ai pris des notes et surligné ce qui a retenu mon attention sur mon application de prise de notes (Google Keep), qui peut être transformée en Google Docs pour être examinée et retrouvée ultérieurement.

J’ai également transformé les activités en tâches à réaliser une à trois fois par semaine, et je partage certaines de mes activités, réflexions et apprentissages dans des articles de blog que j’ai partagés pour certains sur cet espace privé, et d’autres sur Twitter avec l’hashtag #PKMastery. Je prête également attention au backchannel sur Twitter avec l’hashtag #PKMastery.

Comme nous sommes maintenant à mi-chemin, je vais prendre un peu de recul par rapport à l’atelier ce week-end pour revoir mes notes précédentes et ce que j’ai fait des activités 1 à 18. J’ai l’intention de voir si des modèles émergent et de synthétiser ce que j’ai appris jusqu’à présent.

La semaine prochaine, je vais laisser en suspens mes réflexion, que j’ai fait et partagé jusqu’à présent. Je vais voyager. Je me plongerai à nouveau dans l’atelier au début du mois de mars.

Voici le retour que j’ai reçu :

“On dirait que tu t’en sors bien, Rotana. Ne stresse pas pour faire tous les aspects de chaque activité. Tu peux les faire plus tard ou les enregistrer dans tes notes. N’oublie pas que tu peux toujours revenir ici pour un atelier afin d’être à nouveau à jour. Cet atelier est comme un buffet – consomme ce dont tu as besoin”. – Harold Jarche

Je partage quelques activités et réflexions dans des articles de blog publics avec l’étiquette “apprentissage continu en réseau“, et sur l’hashtag de l’atelier sur Twitter : #PKMastery

En conclusion

L’atelier d’apprentissage continu en réseau (PKM) est la crème de la crème des expériences d’apprentissage en asynchrone, auto-dirigé et entre pairs, que j’ai beaucoup appréciées. Je le recommande vivement.

Mise à jour

Du 1er mars au 23 avril 2021, j’ai participé à l’atelier une seconde fois avec un nouveau groupe international :

“Participer pour la deuxième fois à l’atelier #PKMastery pour revisiter, développer et affiner mon travail et mes pratiques d’apprentissage avec un groupe international et @hjarche https://twitter.com/hjarche/status/1365337275656200202“.

Voici mes dernières réflexions à travers de nouveaux articles de blog :

Mouvement

Activation

Une nouvelle ère: Harold Jarche sur le perpetuel betâ – notre nouvelle normalité

Vous pouvez également vous plonger dans ma série d’articles sur l’apprentissage continu en réseau.

Activer votre apprentissage continu en réseau

Avez-vous apprécié cette publication? Découvrez Compétences Futures.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.